Index de l'article

Monuments

Les mégalithes les plus remarquables sont situés sur la commune voisine de Trédion

  • La Loge aux loups
  • La Roche Binet (pierre branlante)
  • Babouin et babouine

Châteaux et manoirs

  • Les Tours d'Elven, comprenant le plus haut donjon octogonal de France (XIIIe-XVIe siècles)
    Emaillée de noms célèbres tels qu'Henri VII roi d'Angleterre ou Fouquet, intendant de Louis XIV, cette forteresse du Moyen-Âge fut un décor de choix pour :
    - Le roman (roman d'un jeune homme pauvre, d'Octave Feuillet)
    - Le cinéma (Le Monocle Noir ; Lancelot du Lac ; Les Chouans...)
    - Des spectacles pyroscéniques qui, pendant plus de 11 ans, y ont fait revivre Lancelot, Merlin, Viviane, Arthur, Guenièvre, Tristant et Yseult.
    Le site officiel de la forteresse de Largoët : http://www.largoet.com
  • Le château de Kerfily
    Trois châteaux se sont succédés du XVe au XIXe siècle.
  • Le manoir de Kerleau
    Les ruines du premier manoir (XVe et XVIe siècles) subsistent aux côtés de l'édifice actuel, du XVIIIe. Ancienne propriété de la famille Descartes.
  • Le manoir de La Boissière
    Il succéderait à une villa Gallo-romaine. L'édifice actuel date de 1643.
  • Le manoir de Camarec (XVIe siècle)
  • Le manoir de Lescoët (1635, succède à un bâtiment du XVe siècle)
  • Le manoir de Quifistre est devenu le Presbytère (XVIe siècle, restauré au XIXe)

L'église Saint-Alban

Un choeur gothique...
Après l'invasion des Normands qui brûlèrent la 1ere église, probablement en bois, Even d'Elven reconstruisit, en 1121, une église romane qui dura jusqu'en 1525, où elle fut à nouveau détruite par un incendie. L'année suivante, le recteur, Bertrand de Quifistre, seigneur de Kerleau, édifiat une église gothique dont il reste aujourd'hui le choeur, classé par les Beaux Arts.

...et une nef néogothique.
En 1536, le frère et successeur de Bertrand de Quifistre reconstruisit la nef ; en 1642, Yves Audic la dote d'un clocher. Alors qu'en en 1825 l'ancien cimetière a été déménagé, en 1868, l'édifice menace ruine. Jacques Fresche s'attaque à la reconstruction de la nef actuelle, couronnée par le clocher terminé en 1877. La nouvelle église fut consacrée en 1879.

Les chapelles

  • La chapelle Saint Germain : XVIe siècle
    Saint-Germain était préfet d'Auxerre sous les romains, avant d'être évêque. Il prêcha en Angleterre vers 420, près du tombeau de Saint-Alban (le saint patron d'Elven). Ainsi la juxtaposition des cultes de Saint-Alban et de Saint-Germain a pu faire penser à la fondation d'Elven par des moines émigrés de ce qui deviendrait la Grande Bretagne actuelle.
  • La chapelle de Camaret : 1830. Elle comporte une fontaine du XVIe siècle.
  • La chapelle Saint-Christophe : XVe-XVIe siècles.
  • La chapelle Saint-Clément : XVe siècle.
  • La chapelle Sainte-Anne : 1902.

Plusieurs manoirs ont ou ont eu également une chapelle attenante, dont Largoët, Kerleau et Kerfily.

La commune compte également quantités de moulins, fontaines, fours à pains, calvaires disséminés sur son territoire. De même, les communes avoisinantes du Pays d'Elven ont leurs propres richesses : Monterblanc, Saint-Nolff, Sulniac, Trédion, Treffléan, La Vraie-Croix.

Mini-bibliographie :

  • Abbé E. Jeanroy. Si Elven m'était conté. 1980 (88 p.)
  • OILLIC Henri. Le Pays d'Elven. Le Faouët : Liv'éditions, 2005
  • GUILLOT Jean. La très riche histoire d'Elven. Gourin : Editions des Montagnes Noires, 2012 (91 p.)